Sommes-nous esclaves de nous-même ?

C’est une question qui m’est venu en méditation cette semaine…

Il y a plusieurs années, j’ai eu une immense prise de conscience. Alors que j’étais toxicomane depuis plusieurs années, une journée, ça m’a frappé de plein fouet.

Je me suis profondément rendu compte que j’étais réellement esclaves de ma consommation de drogue.

Vous vous dites sûrement que c’est d’une évidence que lorsque nous sommes toxicomane, que nous en sommes esclaves et dépendant… mais dans l’esprit de quelqu’un qui souffre du mal de vivre, qui crois simplement qu’il vit sa vie à fond… qui crois que c’est tout simplement normal, cool, qu’on ne fait que tripper, profiter de la vie…

Mais voilà. Ce fut un jour mémorable pour moi, puisque ce fut le début d’une nouvelle vie. Une renaissance… À partir de ce jour, j’ai totalement cessé de consommer toutes drogues… Je suis reparti à zéro… Et je suis libre de cette dépendance aujourd’hui et ce, depuis plusieurs années.

Mais la question demeure ! Sommes-nous esclave de nous-même ?

Étant passionné de développement personnel, de psychologie, de neuroscience et aussi de pleine conscience, je m’observe beaucoup ! Constamment en fait. lol

J’ai développé, il y a environ 3 ans une technique de libération des douleurs et tensions suite à un accident de travail qui m’a légué des douleurs chroniques, dont je ne souffre plus du tout aujourd’hui… Et ça m’a permis de prendre grandement conscience de mon corps et du lien entre celui-ci et mon esprit, mes pensées, mes émotions…

Et le corps réagit constamment à chacune de nos pensées et émotions… et ce instantanément !

Donc, puisque les neurosciences nous ont démontré que nous sommes plus de 90% du temps sur le pilote automatique, guidé par nos patterns (schémas), nos habitudes, nos peurs, nos appréhensions… nous sommes donc, la majorité du temps esclaves de celles-ci et comme notre corps y réagit instantanément, nous développons tensions, douleurs, arthrites… sans s’en rendre compte.

Et cette semaine, suite à certains événements de ma vie, j’ai eu ce flash en méditation… se rappel de mon souvenir d’esclaves de la drogue et poufff !!! Je me suis rendu compte que j’étais esclave de ma rigidité face à certaines situation dans ma vie. Esclave d’un certain besoin de contrôler mon environnement, par patterns, par besoin de sécurité…?

Puis cet autre flash qui m’est venu, sur un enseignement de psychologie : Chacun de nous reproduit un pattern (schéma) tant et aussi longtemps que c’est payant pour nous. Que ce soit au niveau émotionnel ou autre… comme par exemple : obtenir de l’attention, du pouvoir, de l’amour, de la sympathie, de la compassion et j’en passe…

Alors je me suis posé la question… Ben, qu’as-tu réellement à gagner ? Toi qui a pour valeur principale la liberté ! Toi qui s’est libéré de tellement de choses dans ta vie… toi qui sait à quel point on peut souffrir physiquement, émotionnellement et psychologiquement en restant esclave d’un pattern…?

La réponse fut tellement évidente ! J’ai tellement plus à gagner en lâchant prise, en acceptant que je n’ai de pouvoir sur absolument rien, si ce n’est que la maîtrise de mon corps, de mes émotions et de mon esprit !

Pour avoir eu le privilège d’expérimenté très souvent la jouissance d’un corps et d’un esprit détendu. De me rendre compte à quel point notre intuition est quintuplé dans les moment de calme, que notre connexion à la vie, à tout ce qui nous entoure l’est également, la question ne se pose même plus !

J’ai tellement à gagner à me libérer !!! Libérer mon cœur, mon esprit, mon corps…

J’ai goûté trop souvent à l’esclavage et le goût est très amère ! Et les conséquences dans notre vie et sur les gens qui nous entourent est trop cher payé !

Vive la libération et la pleine conscience ! lol !

Et vous ? Êtes-vous esclaves de vous-même ?

5 Replies to “Sommes-nous esclaves de nous-même ?”

  1. Merci j’ai aimé te lire, ça m’a fait penser que j’avais promis de données des nouvelles suite à ta méthode que tu m’avais si gentiment offerte de bon coeur et que je n’ai pas fait le suivi, alors voici. J’ai fait pendant 3 à 4 jour la méthode, et je n’arrivait pas a faire disparaître la douleur, je me rappelle que j’était très stresser et donc je me suis focusser sur la méditation Reset7 , en imaginant la lumière me traversé pour ainsi diminuer l’inflammation. Ça m’a apaiser mais la douleur a certains endroits comme les doigts, persistait. La maladie a évolué depuis quelques mois jai un gros ménage à faire dans ma vie, j’y vais a mon rythme en développant l’amour de moi merci d’avoir voulu m’aidé, ces très gentil Desolé, j’ai peut etre manquer de patience et de persévérance
    Flo.

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton message, ta franchise et de m’avoir redonné des nouvelles. 😊
      Tu sais ma chère amie, comme le dit si bien François, c’est un processus… tout ce fait un pas à la fois, chacun à notre rythme.
      J’ai été intervenant en réinsertion sociale et thérapeute en Soins Énergétique et relations d’aide et pourtant, je suis très très loin d’être parfait.
      Je fais constamment des prises de consciences.
      C’est pour cela que nous sommes ici. Pour apprendre à se reconnecter à qui nous sommes vraiment. 😉💗
      Soit douce avec toi et continue de t’observer et de te choisir, surtout.
      Tu en vaut l’investissement ! 😊🌞
      Prend bien soin de toi ma chère amie et au plaisir !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s