Changement de perception!

Quelle place la peur occupe t-elle dans votre vie?  Est-elle légère, occasionnelle ou prend-elle beaucoup de place?  C’est incroyable quand on s’y arrête, à quel point nous avons toutes sortes de peurs, sur une multitude de sujets :  Que ce soit la peur de parler en public, la peur des hauteurs, la peur des lieux clos, peur de prendre l’avion, la peur des microbes ou des araignées, la peur de la mort…. Qui comptent, entre autres, parmi les peurs les plus répandues…

Au niveau personnel cependant, certaines peurs se font plus subtiles mais peuvent carrément nous étouffer, nous empêcher d’évoluer et ce, sans même qu’on en soit conscient.  Par exemple la peur d’exprimer nos sentiments, la peur de dire la vérité, la peur de blesser, la peur de décevoir, la peur de se faire juger, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur d’échouer, la peur de l’inconnu….

D’où proviennent ces peurs?  De mauvaises expériences du passé?  De fausses croyances transmises par notre éducation?  D’une fragilité intérieure qui nous amène à avoir une fausse perception de la réalité? En fait, peu importe d’où elles proviennent au fond, ce qui importe c’est notre attitude par rapport à elles à partir d’aujourd’hui.

À l’origine, la peur était une question de survie…  nous devions fuir les mammouths..!

Mais aujourd’hui, ici dans notre société moderne, est-elle encore nécessaire ou utile?

J’ai moi-même vécu dans la  »Peur d’avoir Peur », durant une bonne partie de ma vie!!  Beaucoup de choses m’effrayaient et m’empêchaient d’avancer… Jusqu’au jour où j’ai commencé à observer les gens autour de moi… Jusqu’au jour où j’ai moi-même osé surmonter certaines limites que je croyais définitives, mais que j’ai vues tomber une à une à force d’expériences de vie, de lectures inspirantes ou grâce à l’observation, à l’analyse, à la recherche de connaissances, tout simplement…

Les peurs sont générées par notre cher petit hamster interne!! Elles sont irrationnelles et proviennent de notre imaginaire. Soyons réalistes : quelles sont les probabilités réelles que ce qu’on anticipe se produise pour vrai ici et maintenant exactement comme nous l’avons prévu, anticipé et vécu maintes et maintes fois… dans notre cerveau?  Très peu de chance que cela arrive!! Il est d’autant plus important d’en prendre conscience et de se prendre en mains, car les peurs sont contagieuses et on ne souhaite surtout pas contaminer ceux qu’on aime, surtout notre progéniture… de plus, les peurs causent des crispations inconscientes, qui peuvent nous amener à développer des problèmes musculaires et internes qui sont loin d’être souhaitables…

Et si nous utilisions plutôt cet imaginaire, cette créativité, en canalysant plutôt son énergie de façon positive?

Si nous transformions les obstacles, en défis à relever?

Si percevions les changements imprévus, en nouvelles opportunités?

Si nous choisissions de faire confiance en l’inconnu, de choisir de s’ouvrir à ce qu’il a de nouveau à nous apprendre?

Si nous choisissions d’être vrais tout simplement, dans toutes nos forces et nos faiblesses sans rien avoir à cacher, rien avoir à prouver à qui que ce soit?

Si nous choisissions de vivre dans l’instant présent (puisque d’anticiper, ne permet pas d’éviter les choses d’arriver de toutes façons)?

Si l’on prenait conscience que ce n’est pas parce qu’un événement difficile,  ou une catastrophe s’est déjà produit dans notre vie qu’elle va se reproduire à nouveau… qu’il y a très très peu de chances qu’elle se reproduise…( en fait, permettre à notre cerveau d’enregistrer une nouvelle expérience reliée à une certaine situation, peut grandement aider à surmonter cette peur bien incrustée auparavant… ne dit-on pas qu’un cavalier lors d’une chute doit immédiatement retourner en selle?)

Si l’on choisissait de penser d’emblée que toute nouvelle personne rencontrée possède à l’intérieur d’elle du bon, du positif (jusqu’à preuve du contraire), nous permettant ainsi de bénéficier de belles opportunités de partage et de croissance ?

Une peur peut avoir l’utilité de nous faire agir dans la prudence et non dans la précipitation, cependant il faut l’utiliser comme un levier plutôt que comme un frein dans nos actions… car l’immobilité nous mène irrémédiablement à l’échec… échec répété de ne pas avoir essayé… ce qui nous amène à la stagnation, qui nous amène à la détérioration (on s’éteint tranquillement) et finalement tout ceci nous amène à la mort de notre essence…

Saviez-vous que ce sur quoi on focus prend de l’expansion?  En effet, plus on met d’attention sur nos peurs, plus elles se multiplient… plus on choisit d’en sortir et de s’attarder au positif, aux opportunités et plus elles se produiront dans notre vie…  Sachez que d’abord et avant tout, TOUT est une question de perception!!  Comme le dit si bien Anais Nin :  ‘’Nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes’’.

Voyez la différence entre les mots utilisés par un cerveau ouvert ou fermé… et gardez en tête qu’un cerveau ouvert peut vous amener à progresser énormément…

Cerveau ouvert :  apprendre, résoudre, aller de l’avant, accepter les critiques, comprendre ses peurs, équilibrer

Cerveau fermé : se lamenter, ‘’ toujours dire c’est impossible’’, s’immobiliser, suivre l’opinion des autres, se laisser mener par ses peurs, avoir toujours raison.

Et si vous vous permettiez de voir la vie comme une aventure plutôt que comme un combat à partir de maintenant, quel avenir seriez vous en mesure de vous construire? Et surtout, qui seriez vous si vous n’aviez pas peur?

Comme le dit si bien Mark Twain:  » J’ai eu beaucoup de problèmes dans ma vie, la plupart ne sont jamais arrivés!! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s